REVUE INTELLIGIBILITÉ DU NUMÉRIQUE

Dirigé par VERLAET Lise & MARY Julien

 

 

L'interdisciplinarité comme pratique disciplinaire

Résumé : L’interdisciplinarité est un sujet fréquent mais difficile : souvent invoquée, elle est plus rarement rencontrée. Mais c’est sans doute parce qu’elle n’est pas si simple à caractériser. Cet article présente une approche de l’interdisciplinarité comme une réussite disciplinaire : une discipline scientifique doit constamment se dépasser à approfondissant des questions et principes épistémologiques qu’elle peut partager avec d’autres, en se confrontant à des objets du réel convoquant également d’autres approches, ou encore en internalisant en leur sein des concepts empruntés à d’autres théories. Il y a donc plusieurs manières d’aborder l’interdisciplinarité et de la réussir. Elle peut enfin parfois inaugurer une nouvelle approche, une nouvelle discipline, comme la geste de la cybernétique l’a illustré dans un passé récent.

Mots-clés : épistémologie, disciplinaire, interdisciplinaire, théorie.

Problèmes épistémologiques de l’utilisation des concepts comme vecteur d’interdisciplinarité entre la philosophie et la sociologie

Résumé : Les différentes formes de rapprochements entre disciplines sont généralement présentées comme des moyens ambitieux de contester les barrières jugées arbitrairement placées entre certains types de savoirs. Si ces perspectives semblent souvent heuristiques, elles peuvent courir néanmoins le risque d’amalgamer des réflexions à différents niveaux sans réelle cohérence. Les relations entre philosophie et sociologie, deux disciplines qui se sont construites à la fois à proximité et en rupture, peuvent constituer un exemple de dialogue fructueux si sont respectées certaines conditions épistémologiques. L’hypothèse que nous explorons est que c’est, historiquement, autour de l’utilisation des concepts que l’alliance entre la philosophie et la sociologie a été la plus prégnante. De manière plus prospective, nous analysons la façon dont le « structuralisme des passions », développé par Frédéric Lordon en faisant dialoguer les œuvres de Bourdieu et Spinoza, constitue un rapprochement interdisciplinaire fécond.

Mots-clés : Interdisciplinarité, sociologie, philosophie, Bourdieu, Spinoza

Construction, circulation et praxis de l'anthropocène. Défis épistémologiques et enjeux normatifs du processus de catégorisation

Résumé : Le concept d’Anthropocène connait un succès dans le monde Académique fulgurant et fait l’objet de multiples controverses. La littérature scientifique est d’autant plus abondante qu’il est devenu un concept résolument hybride porteur d’enjeux à la fois épistémologiques et normatifs. Cet article développe une fouille épistémologique clarifiant ses fondations épistémologiques en amont des années 2000 et dresse un état des lieux des multiples controverses dans le champ de la stratigraphie. En s’appuyant sur une analyse des jeux d’acteurs et d’arguments l’article décrit les multiples fronts de controverses dans les autres champs disciplinaires. Ces éléments permettent de clarifier les migrations conceptuelles dont le concept d’Anthropocène a fait l’objet à la fois sur le plan épistémologique et axiologiques. L’extraordinaire plasticité du concept lui permet de couvrir un prodigieux grand écart disciplinaires des sciences géologiques à la philosophie de la nature. Ces résultats permettent de décrire de caractériser la difficile et lente structuration du champ interdisciplinaire des sciences du système Terre (Earth System Science) dont la phase d’institutionnalisation et de stabilisation paradigmatique n’est pas encore achevée. Concept heuristiquement très fécond, les aspects praxéologiques de l’Anthropocène permettent de nourrir une réflexion plus large sur la place et le rôle des sciences humaines et sociales et d’une partie du courant de l’écologie politique à construire des catégories de pensée opérantes permettant d’appréhender simultanément le défi de « l’urgence écologique » et de l’interdisciplinarité.

Mots-clés : Anthropocène, épistémologie, normes, interdisciplinaire, catégorisation.

De l’interdisciplinarité aux disciplines, et réciproquement. Retour sur une expérience pédagogique

Résumé : L’enseignement interdisciplinaire se développe aujourd’hui rapidement à l’université comme dans le secondaire, spontanément ou sous l’impulsion des institutions dirigeantes, souvent en opposition au modèle classique purement disciplinaire. Il s’agira dans cet article de témoigner des premières conclusions d’une expérience de formation interdisciplinaire à l’université dans le but d’illustrer certains des avantages et des défauts d’une telle entreprise. Puis de faire état du travail de deux séries d’ateliers de réflexion sur l’identité disciplinaire, mis en place dans le but d’élaborer collectivement des outils de construction d'une interdisciplinarité réellement profitable aux étudiants. On verra émerger de ces travaux un processus circulaire, où l’interdisciplinarité permet un retour aux fondamentaux des disciplines, qui clarifient en retour la pratique interdisciplinaire.

Mots-clés : interdisciplinarité, transdisciplinarité, discipline, enseignement, université, secondaire.

Construire l’interdisciplinarité en contexte institutionnel, une expérience de laboratoire en SHS

Résumé : Comment évaluer au cours du temps l’apprentissage de l’interdisciplinarité dans un collectif de chercheurs en sciences humaines et sociales ? L’activité scientifique a-t-elle réussi à dépasser la pluridisciplinarité pour atteindre une forme d’interdisciplinarité ? Cet article propose d’utiliser l’analyse textuelle comme méthode d’évaluation des formes lexicales utilisées par différentes disciplines (Économie, Géographie, Socio-Économie, Science Politique et Sociologie). Le matériau est issu d’une compilation de textes écrits par les chercheurs de l’UMR ART-Dev et qui ont participé aux Ateliers Méthodologiques et Épistémologiques au cours de quatre années. L’analyse textuelle de ces textes est ensuite restituée, après lemmatisation, sous formes d’analyses factorielles et nuages de mots. Au terme de cette étude, nous parvenons à une expression quantitative et visuelle des formes et de l’intensité de l’interdisciplinarité dans ce laboratoire.

Mots-clés : interdisciplinarité, logique du tiers inclus, discipline, sciences sociales, analyse textuelle, analyse factorielle, nuage de mots.

Le principe d’ouverture des données de la recherche scientifique. Réflexions autour du croisement de l’informatique et du droit

Résumé : Les données de la recherche scientifique sont actuellement soumises à un programme de standardisation technique (FAIR) dont l’objectif est d’en permettre la diffusion aux fins de réutilisation par le public (entreprises privées ou autre). Cette politique, qui sans se confondre avec elle, converge avec celle dite de « science ouverte », s’articule autour d’un principe normatif conflictuel, selon lequel le résultats de la recherche (et donc les données) doivent être « aussi ouverts que possibles et pas plus fermés que nécessaire », obligeant alors les chercheurs, ingénieurs et documentalistes, éventuellement chargés de la gestion des données de la recherche, à procéder à une qualification juridique délicate des données.

Mots-clés : informatique, données, droit, principe d'ouverture, FAIR.

L'appréhension collaborative et transdisciplinaire de la complexité croissante par le biais de la méthodologie de recherche-action Imagineerint. Introduction d'une approche scientifique collaborative ancrée dans le design de systèmes complexes évolutifs

Résumé : Nous avons conçu un modèle d’organisation sociale (nommé ImagineerInt) visant à faciliter, renforcer et pérenniser la capacité de communautés locales d'intérêt (épistémiques et de pratique) à s'autodéterminer dans la complexité croissante. Ce modèle hybride les praxis intelligence stratégique, imaginierie stratégique et éducation populaire dans le but de concevoir et mettre en œuvre stratégiquement la collaboration transdisciplinaire à l'échelle territoriale et interterritoriale.
Dans un premier temps, nous présenterons brièvement le contexte nous ayant amené à concevoir ce modèle. Ensuite, nous présenterons les principaux travaux théoriques et pratiques nous ayant inspiré pour notre processus de design. Nous introduirons ensuite les concepts fondamentaux sous-jacents à ce modèle, et leurs apports souhaités aux champs de l’intelligence stratégique et scientifique. Puis, nous décrirons la première expérimentation du modèle SOLARIS (qui constitue la dimension « laboratoire cognitif » de l’ImagineerInt) en contexte professionnel, en présentant la méthodologie déployée par l’expérimentateur pour appréhender une situation problématique nécessitant une intelligence collective entre plusieurs communautés de pratique. Enfin, nous conclurons notre article en proposant des voies d’évolution pour notre modèle concernant sa diffusion et son amélioration continue dans un contexte d'effondrement écologique nécessitant une intelligence collective universelle pour être appréhendé de manière créative.

Mots-clés : intelligence stratégique, intelligence collective, éducation populaire, collaboration transdisciplinaire, science ouverte, documentation

Décoloniser les savoirs. Genre et race dans les discours des systèmes d’organisation de connaissance de circulation globale

Résumé : Cette étude propose d’analyser la structure et la portée des systèmes d’organisation de la connaissance de portée et de circulation mondiale (SOCs), y compris la Library Congress Subject Headings (LCSH), l’Eurovoc et le Thesaurus, afin de comprendre les opportunités et les limites qu’ils présentent pour représenter les questions de genre et de race dans une perspective décoloniale de pouvoir, de connaissance et d’être.

Mots-clés : système d'organisation de connaissance, décolonialité, discours, indexation - fondements théoriques, genre, race, violence épistémique.

Les ontologies informatiques au service de la communication interdisciplinaire : l'interopérabilité sémantique

Résumé : La communication interdisciplinaire rencontre divers problématiques : l’hétérogénéités des informations (sémantique, standardisation des formats), les confusions linguistiques (intentions dans les énoncés, polysémie des mots) ou encore épistémologiques (expertises divergentes, terminologies inadéquates). Nous proposons pour favoriser l’intercommunication entre différents domaines de spécialité, l’emploi des ontologies informatiques : des artefacts informatiques permettant une représentation des concepts au sein d’un domaine de spécialité. Autour de la notion « d’interopérabilité sémantique », la capacité pour une machine et des acteurs de communiquer ensemble, nous viserons à montrer en quoi les ontologies peuvent permettre à des acteurs de différentes disciplines de clarifier les notions propres à leurs domaines en fonction d’une analyse de leurs usages des mots. Nous tâchons ici de mettre en avant la capacité des ontologies de traiter le langage selon différents niveaux du sens d’un mot (du plus concret et appliqué, au plus abstrait et conceptuel), afin de mettre en perspective ce en quoi cette analyse basée sur les textes d’un corpus, permet de rendre compte de, si ce n’est un état du réalisme d’une discipline, du moins, servir d’outils pour aider les acteurs à normaliser leurs pratiques. En ce sens, les ontologies informatiques peuvent être considérées et utilisées comme autant de bases terminologiques servant comme outils de références pour faciliter la communication interdisciplinaire.

Mots-clés : interopérabilité sémantique, ontologie informatique, langage, concept, contexte, interdisciplinarité, terminologie.

L’indexation automatique des archives audiovisuelles privées au prisme des Linked Open Data. Analyse sémiotique de l'architexte Famille

Résumé : La démarche d’éditorialisation des documents est régie par des normes de modélisation de l’information (ontologies et bases de connaissances) permettant une interopérabilité entre les interfaces de programmation (API) du logiciel et des linked open data. Issue de bases de connaissances ouvertes, l’information contextuelle injectée dans le document cohabite avec l’information de nature mémorielle propre à l’archive. Or, en ajoutant des informations à un document patrimonial, on réinvente un document qui n’a jamais existé. Le clivage introduit ici entre des informations contextuelles mises en relation avec des informations de nature mémorielle au sein d’un même dispositif technique de gestion du patrimoine culturel incarne l’enjeu de cette étude. La conjonction de ces deux natures d’informations altère-t-elle la lisibilité culturelle du document ? Jusqu’à quel point ces agents automatisés – « robots » - sont-ils pertinents dans une démarche de valorisation du patrimoine culturel ?

Mots-clés : Linked Open Data, sémiotique, logiciel, écrit d'écran, annotation, patrimoine culturel, indexation, connaissance.

La CIB comme pivot de classement interdisciplinaire. La classification internationale des brevets au profit de l'interdisciplinarité

RésuméSi l’on parle aujourd’hui d’indexation pour désigner l’enregistrement d’un site internet dans la base de données d’un moteur de recherche, la notion d’indexation des connaissances remonte quant à elle à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert ainsi que les projets qui s’en sont suivis (projet d’Otlet, la classification de Dewey…).  
L'indexation des connaissances tire son origine du champ disciplinaire de la documentation, elle reste néanmoins au cours des questionnements et des débats liés à l’interdisciplinarité. L’indexation des connaissances peut-elle s’exercer au profit de l’interdisciplinarité ? Nous tentons d’y répondre dans cet article. Nous proposons une expérimentation visant à utiliser la classification internationale des brevets (CIB) comme pivot de classement interdisciplinaire. Le terrain étudié concerne la « science en train de se faire », ici les thèses de doctorat, mais peut être calqué à d’autres sources de données. Nous détaillons les résultats par un exemple lié directement aux sciences dures, mais qui peut être également appliqué aux sciences humaines et sociales. Cette étude originale est au croisement du monde académique et du monde technologique.

Mots-clés : indexation, classification, brevet, interdisciplinarité, CIB, thèses, visualisation, science.

PoPuPS, une pépinière de revues, entre multi-disciplinarité et qualité

Résumé : L'objectif de cette communication est de présenter le portail PoPuPS (popups.uliege.be), son évolution au sein de l'arsenal d'outils au service de l'Open Access à l'Université de Liège, son rôle de pépinière de revues et ses missions en tant qu'acteur de la qualité avec tous les défis liés à la multi-disciplinarité.

Mots-clés : qualité, revue, PoPuPS , multi-disciplinarité, pépinière.

Écrire les SHS en environnement numérique. L’éditeur de texte Stylo

Résumé : L’écriture et l’édition scientifiques en contexte numérique sont relativement peu interrogées ou remises en cause. Quelques outils, qui posent un certain nombre de questions et de problèmes, sont utilisés pour structurer, mettre en forme et produire des documents académiques. Face à ces solutions bien souvent propriétaires, Stylo est un outil de rédaction et d’édition qui répond aux exigences scientifiques, et actuellement utilisé par des revues savantes. Expérimenter avec Stylo ouvre la perspective de nouvelles pratiques d’écriture numérique tout en alimentant une réflexion théorique sur la structuration de notre pensée.

Mots-clés : revue savante, édition numérique, édition scientifique, écriture numérique, Stylo

Informations utiles

Accessibilités

Rechercher